Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 08:05
Coup de coeur pour le communiqué de presse du Mouvement Raëlien International du 10 janvier 2009. Pour le lire cliquer ICI.


.

Partager cet article

Repost0
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 10:13


   Comment se fait-il que le peuple juif qui par ses brillantes individualités, politiques, artistiques ou scientifiques a tant apporté à l'humanité, comme état nation, se voit constamment endurcir le cœur envers le peuple palestinien? Tel pharaon qui, s'obstinait à retenir Moïse et son peuple, le gouvernement israëlien gâche toute initiative de paix, précipitant, chaque fois un peu plus le peuple palestinien dans le désespoir, le meilleur terreau du terrorisme. Ce sont les gouvernements israëliens successifs qui par leur constantes intransigeances ont poussé la population palestinienne vers le radical Hamas. On aimerait mieux bien sûr voir des palestiniens réveiller les consciences israéliennes de manière non violente à la manière d'un Martin Luther King ou d'un Gandhi, facile à dire quand on est à l'extérieur. Pour l'heure, nous aurons une nouvelle fois la démonstration que la loi du talion (euphémisme hélas en l'occurrence) est impuissante à résoudre un conflit. Puissent, au moins, toutes les nations du monde tirer bénéfice de ce cruel exemple pour accéder à plus de sagesse.

                                                                                  
Jean Pierre Simon

Publié dans Le Monde du 11 et 12 janvier 2009 (à l'exception de la dernière phrase)
Publié intégralement dans Marianne N° 613 - 17 au 23 janvier 2009

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 21:26

      Dans "Ségolène et tous les autres loin derrière", (Marianne n° 605 ) Denis Tilliniac - qui n'est pas socialiste - dit du bien de Ségolène Royal. Cet article tranche avec les critiques souvent stéréotypées et trop systématiques dont font l'objet nos personnalités politiques. Tillinac le fait avec éloquence et humour, démontrant ainsi que l'on peut faire preuve d'esprit dans l'éloge et pas seulement dans la critique. Et si l'on parlait plus de ceux que l'on aime et moins de ceux que l'on déteste (1).                                                           

                                                                                    JeanPierre Simon

Publié dans Marianne du 13 décembre 2008
(1) En italique passage non retenu



Partager cet article

Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 21:06

      Wafa Sultan est d'origine iranienne et vit actuellement aux Etats Unis. C'est à la suite d'une interview courageuse sur la chaîne Al Jazeera le 21 février 2006, qu'elle  devient une vedette internationale, présentée par les uns comme la voix de la raison, par d’autres comme une hérétique voire une apostate. C'est pour moi une femme dun grand b sens. Pour visionner cette interview cliquer ICI

Partager cet article

Repost0
18 novembre 2008 2 18 /11 /novembre /2008 21:52

     
       C'est curieux, on dénonce ceux qui, à la Société Générale et dernièrement à la Caisse d'Epargne, ont outrepassé les règles de sécurité du marché et ont perdu beaucoup d'argent, mais on ne dit rien à propos de ceux qui en faisant pareil …en ont gagné beaucoup. Il en existe certainement et ceux là sont encore de plus mauvais exemples.

 

                                                                    Jean Pierre Simon

Publié par La Croix du 18 novembre

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 21:07
      
                Vous pouvez lire l'article en question  en cliquant ici


Partager cet article

Repost0
5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 19:40

           Avec l'élection de Barack Obama, le rêve américain rejoint celui de Martin Luther King. Espérons qu'il se souvienne des propos du pasteur noir quand il fustigeait les interventions militaires à l'extérieur des Etats-Unis et appelait à l'objection de conscience en pleine guerre du Vietnam? Good luck América!

                                                                                    Jean Pierre Simon

Partager cet article

Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 19:01

 

Pour ceux qui n'ont pas connu la IVème république (le régime des partis), c'est exactement ce qui se passe actuellement au sein du parti socialiste : alliances, mésalliances, contre alliances pour la quête du Graal : la majorité. Et la foire aux idées est devenu une foire d'empoigne et avec elle une instabilité chronique. On ne peut pas dire que ce parti ne soit pas démocrate, ni qu'il ne joue pas la transparence, alors, trop de démocratie ne risque-t-elle de tuer la démocratie?

 

Si la Vème république a apporté plus de stabilité, elle a laminé les minorités, et uniformisé les idées. On évite les sujets qui fâchent, ferments de divisions et qui pourtant engagent notre avenir. Plutôt que faire la promotion de ses idées on préfère mettre en lumière les manquements vrais ou supposés de l'adversaire politique, effet garanti sur ses partisans. Ambiance de mauvaise foi assurée, pauvreté des débats, déceptions ou insuffisances chroniques des mesures gouvernementales conduisent les électeurs à un désintérêt de la vie politique et à des votes sanctions plus qu'à des votes de confiance.

 

Au final tout repose sur l'élection d'une seule personne à qui on va délivrer un chèque en blanc et qui va orienter à sa guise pour 5 ans toute la politique du pays. A noter que des ministères aussi sensibles que ceux de l'économie, les affaires étrangères et la justice n'ont pas été confiés à des élus, ce qui ne me semble pas…démocratique. Est-ce meilleur, est-ce pire, c'est un autre débat, mais cela montre les limites du système actuel qui fait régulièrement le politique recourir à" la société civile".

 

Les grands écarts entre la complexification de notre monde et la simplification des slogans, entre les promesses non tenues et les réalités quotidiennes, entre les avances technologiques et les reculs sociaux, s'accentuent chaque jour d'avantage. Je ne veux pas que mon bulletin de vote soit l'équivalent d'un billet de tombola où j'ai une chance infime de tomber sur l'oiseau rare. Je veux des garanties, Aux plus hautes responsabilités je veux les meilleurs (dans tous les sens du terme). Comment y parvenir? Philippe Val a suggéré de faire passer aux futurs candidats "un petit examen", Guy Bedos parle lui d'un "permis de voter" et c'est aussi le principe de la démocratie sélective préconisée par Raël dans son livre "La géniocratie" pour "mettre au pouvoir l'imagination et le bon sens". Dans ce domaine toutes les idées nouvelles doivent être examinées avec attention car c'est bien là, le cœur du problème.

 

                                                                                           Jean Pierre Simon


Partager cet article

Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 22:49
      
        Après la fin du communisme en 1989, assisterons-nous à la fin d'un capitalisme échevelé qui profite surtout aux spéculateurs? Verrons-nous les multiples succursales de banques/assurances/crédits qui ont fleuri ces dernières années remplacés par des commerces autrement plus créatifs? Assisterons-nous à la naissance d'un nouveau capitalisme qui profitera avant tout à ceux qui "font" plutôt qu'à ceux qui "comptent"?

 

Jean Pierre Simon

Publié dans Le Monde du 19/20 octobre 2008





Partager cet article

Repost0
21 octobre 2008 2 21 /10 /octobre /2008 13:55

 

A quelles valeurs chrétiennes Nicolas Sarkosy faisait-il allusion dans son discours d'accueil à Benoit XVI? Les valeurs chrétiennes originelles ont été enterrées par l'empereur Constantin au IIIème siècle après Jésus Christ. A ce moment le compassionnel :"Aimes ton prochain comme toi-même" a été remplacé par l'ivresse du pouvoir :"Dieu est avec nous". Et dès lors :"Hors de l'église point de salut". La concurrence a été broyée, y compris, physiquement. Si auparavant il était périlleux de se dire chrétien, après, il était tout aussi périlleux… de ne pas se dire chrétien, encore fallait-il mieux en rajouter et se dire "bon chrétien". Je remarque également que les deux guerres mondiales ont commencé par éclater entre pays très chrétiens. Les valeurs chrétiennes! Benoit XVI, court après…loin derrière.

 

                                                                                                 Jean Pierre Simon

Publié dans Marianne N°598 du 4 au 10 octobre 2008
Les passages en
"brun" n'ont pas été retenus.



Partager cet article

Repost0