Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 novembre 2016 2 15 /11 /novembre /2016 18:51

Un aparté sur la solitude extrait du livre"La cliente" de Pierre Assouline, (son livre traitant d'un tout autre sujet...quoique). 

 

 

"Le lendemain, je me rendis au Beaupré. J'hésitais à y pénétrer. Les restaurateurs n'aiment pas le client non accompagné. Le plus souvent, à supposer qu'il lui trouve une table, il le cache dans un coin ou derrière un pilier, comme s'ils en avaient honte. Quand on n'est moins de deux, on n'est pas normal. Pas comme tout le monde. A l'heure du déjeuner, c'est embêtant. A celle du dîner, embarrassant. dans un cas comme dans l'autre, c'est suspect. cette solitude les gêne car d'emblée ils la suppose sépulcrale. Elle exprime une tristesse qui pourrait porter préjudice à l'image de leur établissement; Le spectacle de la mélancolie créant une promiscuité, la clientèle pourrait se plaindre; Heureusement la loi leur interdit de refuser le service à un esseulé." (page 137-138)

Partager cet article

Repost0

commentaires